Stay connected:
Massage complet du corps

Qu’est-ce qu’un massage complet du corps ?

Lors d’un massage complet du corps, un praticien massera le corps en entier. Les séances durent généralement au moins 60 minutes, ce qui laisse suffisamment de temps pour travailler sur toutes les principales zones du corps comme le dos, les épaules, les jambes, les pieds, les bras, les mains et le cou.

À quoi s’attendre

Généralement, la séance commence par le déshabillage du client avec une serviette ou en ne portant que des sous-vêtements et allongé sur le ventre face contre le sol sur une table rembourrée sous un drap. Le thérapeute commencera par le dos et les épaules avant de descendre sur le corps. Une fois que le client s’est retourné vers le milieu de la séance, le thérapeute remonte en massant vers le haut du corps en terminant généralement par le cou et les épaules et parfois le cuir chevelu. Les hommes peuvent également recevoir un massage pectoral.
S’il y a un problème qui nécessite une attention particulière, comme un mal de dos ou des épaules serrées, demandez au masseur de passer plus de temps à se concentrer sur ces zones douloureuses, mais le compromis peut-être moins de temps passé sur d’autres zones du corps. Pour assurer le traitement complet de chaque partie du corps, qui va permettre de se concentrer sur des problèmes spécifiques, prenez rendez-vous pour une session plus longue.

Types de massage

Les instituts de massage peuvent offrir un massage complet du corps dans une grande variété de formats spécialisés. Parmi les plus populaires, le massage suédois, qui se concentre sur le réchauffement des tissus musculaires pour relâcher les tensions et briser les « nœuds » musculaires. Un massage deep-tissue (tissus profonds) imite plusieurs des mêmes mouvements qu’un massage suédois, mais avec une pression plus intense. Un massage aux pierres chaudes utilise des roches chauffées placées le long du corps pour détendre les muscles tendus et permettre au praticien de relâcher les points de pression. Il existe même des traitements comme le massage chinois, dans lesquels un praticien utilise différentes techniques de massage pour éliminer les tensions : les balancements, les saisies, les pressions, les frottements, les frappes, les vibrations, les poussées et les étirements avec les paumes de mains, doigts, phalanges, coudes, poings ou avant-bras. Les variétés de techniques dans le massage chinois sont très nombreuses et diffèrent selon le praticien.

Histoire du massage

En Occident, le massage date de l’époque gréco-romaine et a évolué avec le temps selon les philosophes et les médecins.

Le massage suédois a été créé par le suédois Per Henrik Ling de 1797 jusqu’à sa mort en 1839. Il a développé le massage suédois suite à la rencontre d’un chinois nommé « Ming », un pratiquant d’arts martiaux et de massage Tui Na, qui est devenu son ami et avec qui il a étudié les mouvements de gymnastique et les massages de traditions chinoises.
Le massage chinois, Tui Na, existe depuis plus de 5000 ans et s’est propagé en Thaïlande pour donner le massage Thai et au Japon pour donner le Shiatsu et le massage Amma.

Le massage moderne du corps entier était inconnu avant les années 1880, ses origines provenant de la “cure de repos” quand la neurasthénie apparue en fin 1800 aux Etats-Unis. Le terme a été inventé par un médecin américain, qui a noté une condition particulière parmi les communautés rurales et isolées d’agriculteurs et en particulier les femmes d’agriculteurs. Les personnes atteintes de neurasthénie étaient seules, ennuyées, déprimées et souvent surchargées de travail avec les tâches ménagères et la charge d’enfants. Les symptômes typiques étaient l’irritabilité, l’insomnie, l’indigestion et un malaise général, qui pourraient évoluer en dépression mentale s’ils étaient ignorés.
À New York, le neurologue George Beard a popularisé le terme neurasthénie en 1869 et a lié « l’épidémie croissante » de neurasthénie au rythme effréné de la vie urbaine. La neurasthénie est devenue un diagnostic général qui pouvait être le résultat de l’isolement rural et de l’ennui, ou de la suractivité et de la surpopulation urbaine.
Pendant la période de repos au lit, un massage complet du corps était administré pour améliorer la circulation dans le corps et pour augmenter l’appétit du patient, un substitut à l’exercice physique.
La cure de repos a finalement été dévalorisé, mais la popularité du massage en général a considérablement augmenté dès le début des années 1900 et c’était considérée comme un moyen pour obtenir une bonne santé. Dans les années 1960 aux Etats-Unis, cependant, des termes démodés comme les salons de massage (« massage parlors » en anglais), la masseuse (« masseuse » aussi en anglais) et le massage complet du corps (« full-body massage ») étaient discrédités, agissant comme des mots de code pour la prostitution. Pour cette raison, les termes massothérapie (« massage therapy »), massothérapeute (« massage therapist »), praticien, massage deep-tissue et massage suédois ont commencé à remplacer les termes précédents faisant référence au massage et aux masseurs.